Nouvelle-Calédonie: 5 et 8 ans de prison ferme pour avoir tiré sur des gendarmes

justice
Tribunal de Nouméa
Tribunal de Nouméa ©Alain Le Bot / Photononstop / La1ère
Trois jeunes hommes ont été condamnés à des peines de cinq et huit ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Nouméa pour avoir blessé par balles des gendarmes, ont rapporté samedi les médias locaux.
Tous âgés d'une vingtaine d'années, ils sont originaires de la tribu de Nakéty à Canala, commune minière de la côte Est en proie à une délinquance persistante. Deux jeunes ont écopé de huit ans d'emprisonnement et un de cinq ans, a indiqué le quotidien, Les Nouvelles calédoniennes.
 

35 gendarmes blessés dans des agressions en 2015 contre 17 en 2014 

Les faits se sont produit le 22 janvier alors que quatre gendarmes s'étaient rendus à Nakéty pour y récupérer des véhicules volés à Nouméa. Embarqués dans un véhicule blindé, ils avaient dans un premier temps été la cible d'une pluie de pierres, qui les avait contraints à rebrousser chemin. De retour un peu plus tard, le véhicule avait alors été visé par un tir de carabine, en provenance des broussailles où les jeunes s'étaient tapis. La balle, qui avait transpercé le blindage, avait touché deux gendarmes, l'un au cou l'autre sur le crâne, sans mettre leurs jours en danger. Alors que les violences envers les forces de l'ordre sont en forte augmentation en Nouvelle-Calédonie - 35 gendarmes blessés dans des agressions en 2015 contre 17 en 2014 - le parquet de Nouméa a décidé de faire preuve de fermeté.

Début mars, un multirécidiviste de 24 ans a été condamné à dix ans de prison pour avoir tiré à plusieurs reprises au fusil à pompes sur des gendarmes, en février
2015. "Les violences contre les gendarmes sont insupportables", a récemment déclaré le procureur de la République, Alexis Bouroz.