Les 16e de finale au programme du week-end

football
Foot Tiga
©Alain Vartane
Le ballon rond sera à l’honneur ce week-end avec les 16e de finale de la Coupe de Calédonie. A ce stade de la compétition, 8 clubs sont qualifiés en province Sud, 7 en province Nord, 7 en province des Îles Loyauté, sans oublier les 10 clubs de Super Ligue.
Le tenant du titre est Hienghène Sport. Il sera opposé au club de Lifou de l’AS Kirikitr, ce samedi à 15 heures, sur le terrain. Mais Lössi contre Tiga sport sera sans aucun doute la grosse affiche de ces 16e de finale qui auront lieu ce week-end, à Nouméa, Dumbéa, Boulouparis, Koné, Poindimié et Maré.
Tiga Sport, leader du championnat, fait en effet office de grand favori, mais aura fort à faire face à l’AS Lössi, vainqueur de la Coupe de Calédonie à trois reprises en 2007, 2012 et 2017.

Il faut faire très attention à eux, mais il faut aussi se concentrer sur notre jeu à nous. 
- Pierre Wajoka, entraîneur de Tiga sport


« On est premier certes, mais le plus dur psychologiquement c'est de rester en haut du tableau. Lössi, on les a battus 3-1 au match de Championnat. Ils vont revenir avec une équipe très revancharde, explique Pierre Wajoka, l’entraineur de Tiga Sport. Mais la coupe de Calédonie, c'est comme la coupe de France, ça a une autre saveur, c'est un autre contexte. D'autant plus qu'on joue dans un autre environnement, à Pentecost. Le terrain est très petit, mais on y va pour gagner. Si on joue mal, mais qu'on gagne, je signe tout de suite. Après il faut pas trop se baser sur l'équipe adverse.» 
Pierre Wajoka
©William Lecren
L’AS Lössi, finaliste malheureux l’an dernier, a hérité d’un gros morceau en 16e de finale. Ce sera cependant une compétition différente qui se joue sur un match sec. Et, sur un match, tout peut arriver.
 

Je pense qu'au niveau de ces paramètres là, on part avec une égalité des chances.
- Michel Clarque


«Disons que le terrain est le même pour tout le monde. Chacun s'adaptera en fonction de ses capacités. Et puis il est sûr qu'un terrain petit favorise davantage la défense que l'attaque. Après il y a aussi le jeu de Tiga. Tiga est capable d'alterner le jeu court et le jeu long, remarque Michel Clarque, l’entraineur de l’AS Lössi. Trois heures de l'après-midi, c'est une température supportable. Je pense qu'au niveau de ces paramètres là, on part avec une égalité des chances. Après, est-ce que le physique va jouer davantage? Je ne sais pas. J'ai eu des blessés lors du dernier match contre le Mont-Dore, alors il faut que je revois dans quel état ils sont. Et puis ensuite aviser, tout simplement. »
Michel Clarque
©William Lecren
Le vainqueur de la Coupe sera qualifié pour le 7e tour de la Coupe de France prévu le 21 novembre prochain à Nouméa.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live