Délégation de Wallis et Futuna,au programme: la relance du projet de téléphonie mobile et l'emploi local

politique
délégation Wallis et Futuna
©NC 1ère
Cette délégation est la première à venir sur le territoire depuis l'arrivée aux affaires d'une nouvelle majorité à Mata Utu.
A l'ordre du jour, notamment, la relance par l'OPT du projet de téléphonie mobile dans l'archipel, après plusieurs mois de polémique mais aussi le statut des Wallisiens et des Futuniens dans le cadre de la citoyenneté calédonienne qui conditionne l'accès à l'emploi.
 
 

Le reportage de Sylvain DUchampt et de Christian Sfalli.

 La délégation de Wallis et Futuna a rencontré  ce vendredi après-midi, Harold Martin, président du gouvernement mais aussi président du conseil d'administration de l'OPT.  Une rencontre qui a débuté par un mea culpa des élus wallisiens et futuniens, " s'il y a eu des maladresse par le passé, je tiens simplement à m'en excuser auprès du président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie" avec ces mots , Sosefo Suve, le nouveau président de l'assemblée territoriale de Wallis et Futuna mis un terme à plusieurs mois de tensions et de conflits.

Au lendemain du cyclone Evan, l'OPT avait refusé l'envoi de cartes microprocesseurs . 60% de la population de l'archipe avait donc ainsi été privée de téléphone pendant un mois." Nous tournons désormais cette mauvaise page " a déclaré Harold Martin, l' OPT va expédié 24 cartes microprocesseurs qui permettront de remettre en état le réseau téléphonique de nos voisins du Pacifique.

Si l'entente retrouvée se confirme peut-être que les discussions sur le marché de la 3G  seront bientôt réouvertes....