nouvelle calédonie
info locale

Eramet: l'Etat spolié par les Duval ?

nickel
sln
L'usine SLN de Doniambo à Nouméa, filiale du groupe Eramet ©NC 1ère
La famille Duval, principale actionnaire, est soupçonnée d'avoir fraudé lors de la privatisation du groupe et d'avoir spolié les actionnaires dont l'Etat. Mardi, l'affaire sera examinée par la chambre commerciale de la cour d'appel de Paris.
Le plaignant Romain Zalesky qui détient 12,80% du capital du groupe accuse la famille Duval d'avoir spolié Eramet en cachant  la réalité comptable d'une de leurs sociétés ( SIMA).
eramet

C'est ce stratagème qui aurait permis aux Duval de devenir actionnaires majoritaires d'Eramet ( 37%) lors de la privatisation du géant minier.

Le préjudice subit par les actionnaires dont l'Etat est estimé à 24 milliards de francs CFP.

En décembre 2011, le tribunal de commerce de Paris avait mis hors de cause les Duval  mais dans le cadre de la procédure civile, les événements ont pris une autre tournure.

Pour la première fois depuis le début de l'affaire Eramet la justice n'écarte pas la possibilité d'une fraude.

Les faits seront examinés mardi par la cour d'appel de Paris.

Pour le moment, pas de commentaires des dirigeants de la SLN, filiale du groupe Eramet basée en Nouvelle-Calédonie.

Les précisions de Daphné Gastaldi de NC 1ère.

 

Publicité