nouvelle calédonie
info locale

Païta: le ras le bol de l'union des pompiers calédoniens

faits divers
pompiers païta incendie
Philippe BUAMA, Président de l'USPNC, constate les dégâts. ©M.SEGU NC1ère
Après l'incendie qui a dévasté ce week-end leur local, à Païta, l'union des sapeurs pompiers de Nouvelle-Calédonie tire la sonnette d'alarme! Depuis deux mois, ses membres font en effet l'objet d'un véritable harcèlement.
Harcèlement! Le mot est lâché! Voilà deux mois que les sapeurs pompiers de Païta sont appelés plusieurs fois par jour pour des départs de feu. Alors que les incendiaires courent toujours, cette fois c'est le local de l'union des Sapeurs Pompiers de Nouvelle-Calédonie qui est parti, partiellement, en fumée au début de ce week-end. Résultat?  Plus d'ordinateurs,12 années d'archives parties en fumée et une secrétaire au chômage technique. La thèse de l'incendie criminel semble privilégiée. Une hypothèse partagée par Philippe BUAMA, Président de l'Union des Sapeurs Pompiers de Nouvelle-Calédonie (interrogé par JP TREUIL).

Philippe BUAMA


Cet incendie ponctue presque deux mois d'appels incessants pour de multiples départs de feu au quotidien. Cela a démarré au début des grandes vacances et les incendiaires ne se sont toujours pas fait prendre. Mais les pyromanes pourraient bientôt déchanter car les gendarmes poursuivent activement leur enquête et les habitants de Paita semblent de plus en plus déterminés à livrer les auteurs de ces actes stupides. Des auteurs qui risquent de trouver au bout de leur médiocre aventure une addition judiciaire ..plutot salée. 

Gonzague.delabourdonnaye@francetv.fr (avec A.Letenneur et J.P. Treuil)



Cet incendie 

 

Publicité