Rassemblement UMP: un divorce consommé?

politique
gael yanno
©NC 1ère
Depuis des mois au Rassemblement UMP , le parti vit au rythme de l'annonce d’une séparation annoncée . Après l'annonce  devant des militants, par Gaël YANNO , de son intention de créer un nouveau parti, la question se pose avec beaucoup plus d'acuité aujourd'hui.
A l'évidence, on peut désormais  parler de divorce car ,lundi soir,  Gaël Yanno entouré de ses soutiens (notamment Sonia Backes et Gil Brial) a annoncé devant une centaine de militants qu’il allait créer son propre parti. Comprenez : qu'il va quitter le rassemblement UMP dans les jours qui viennent. On est donc arrivé à un point de non retour. Un blocage après des mois de discussions infructueuses sur la méthode de gouvernance du parti.

Bagarres d’ego ou vraies divergences politiques au sein du rassemblement ?
 
En fait, il y a ,depuis la sévère défaite du RUMP aux législatives de juin dernier, deux lignes politiques diamétralement opposées. D’un côté le président, Pierre Frogier, qui veut poursuivre sa politique de main tendue avec les indépendantistes et de l’autre Gaël Yanno qui souhaite  l’arrêt des concessions unilatérales. 
Gaël Yanno ,suspendu il y a trois semaines,de ses responsabilités de premier vice président et porte-parole du RUMP va donc faire cavalier seul avec ses soutiens. Lui qui prône depuis des mois un système plus démocratique au sein du Rassemblement UMP a décidé d'associer les militants au vote. Le dissident du RUMP a également fait une autre annonce : il veut regrouper dans un second temps la famille loyaliste au sein d’une formation, un peu à l’image du FLNKS pour les indépendantistes. 
Reste à savoir  combien de militants vont adhérer à cette dissidence et à la nouvelle formation.
Une chose est sûre: depuis sa rénovation en 2005, c’est le plus rude coup porté à la cohésion du plus vieux parti loyaliste de
Nouvelle-Calédonie.

nathalie.rougeau@francetv.fr