Dossier Nickel : les écolos repartent au charbon contre la nouvelle centrale de la SLN, Patrick Buffet, le PDG d'ERAMET persiste et signe...

environnement
campagne eplp
©NC 1ère
Le 6 décembre dernier, la SLN a rendu public son projet d'une centrale à charbon pour alimenter son usine de Doniambo à Nouméa. Après trois mois de pause, les associations écologistes repartent au créneau pour tenter de faire annuler la construction de cette centrale électrique.
La Nouvelle Calédonie dans le peloton de tête des Pays les plus émetteurs de carbone !
C'est ce que dénonce le bureau local de WWF, l'organisation mondiale de protection de la vie sauvage. WWF a saisi le Président du gouvernement pour lui demander d'ouvrir des discussions notamment sur la future centrale de la SLN à Nouméa.
 
De leur côté, les écologistes de l'association Ensemble pour la Planète, multiplient les réunions de sensibilisation.
Trois lettres ont été adressées au Président de la République pour lui demander notamment d'étudier le projet d'une centrale solaire thermodynamique.
 
Malgré cette reprise de mobilisation des écologistes contre le projet de centrale à charbon, l'inaction des responsables politiques calédoniens est toujours d'actualité.
 
Dans un tel contexte, et malgré toutes les bonnes volontés bénévoles, il parait difficile voir impossible de déstabiliser le projet de la SLN, filiale du puissant groupe Eramet...
 
 
 

Le reportage d'Olivier Jonemann et de Sylvie Hmeun de NC 1ère.

A l'issue d'un entretien avec Victorin Lurel, le ministre des outre-mer, Patrick Buffet, le PDG d'Eramet a évoqué l'avenir de la SLN  en Nouvelle-Calédonie et répondu aux écologistes en expliquant que la future centrale à charbon sera quinze fois moins polluante que la méthode utilisée actuellement par la Sociéte Le Nickel , filiale du groupe Eramet.

Des propos recueillis par Henri Hélié et Maximo Bulgarelli d' Outremer 1ère.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live