Musée maritime de Nouvelle-Calédonie : réouverture après complète rénovation.

tourisme
La façade du musée
Après 3 ans de rénovation, le musée maritime de Nouvelle-Calédonie ouvre ses portes vendredi 28 juin. Avec près de 2000 objets issus de fouilles sous-marines - une muséographie dernier cri, des espaces thématiques et un univers ludique - le musée redevient une attraction touristique de choix.

Une exposition permanente et, à l'étage, un espace pour les expositions temporaires


La nouvelle mouture du musée maritime est la preuve de l'énorme travail de recherches conduit par les associations Fortunes de Mer Calédoniennes et Salomon , à l'origine du musée. Parmi les 9000 pièces référencées et inventoriées dans les collections du Musée, 2000 ont été retenues, contre 800 auparavant, pour l'exposition permanente. Celle-ci se compose de quatre modules principaux, réparties selon les thèmes suivants : 
  • La Pérouse, une expédition au siècle des Lumières : des préparatifs d'une grande expédition dans l'Océan Pacifique jusqu'aux recherches qui ont mené à la localisation du site du naufrage, à la compréhension de cette grande expédition maritime et du drame qui y est associé
  •  Liaisons calédoniennes, trafic maritime dans le lagon : comment les hommes et les femmes de Nouvelle-Calédonie ont pu être ravitaillés et transportés, et comment les marchandises ont-elles pu être acheminées d'un point à l'autre de la Nouvelle-Calédonie et quel balisage a dû être mis en place pour faire face à l'évolution du trafic ?
  • Les voiles du commerce, dans le sillage des géants de la mer : comment situer la Nouvelle-Calédonie dans les grands courants commerciaux mondiaux du XIXème et du XXème siècle, notamment grâce à la richesse et la spécificité de ses ressources.
  • Migrations maritimes, embarquement pour la Nouvelle-Calédonie : quelle est la place de la Nouvelle-Calédonie au sein des différentes dynamiques qui animent le Pacifique, des origines de la présence humaine sur l'archipel jusqu'à nos jours ? Un lieu de partage, d'échanges, de rencontres...
Exposition musée maritime

Une toute nouvelle scénographie 


Les choix muséographiques s'attachent à développer des dispositifs pluriels : sonores, visuels avec de nombreux écrans. L'espace a été repensé: ainsi le visiteur rejoint le hall central du musée, passage obligé entre chaque module, "on y va et y vient, tel le flux et le reflux" et on y découvre le travail des associations dans une ambiance sonore abyssale. Et surtout, déjà précurseur dans l'offre ludique et pédagogique vis à vis des enfants, le musée maritime renouvelle un espace interactif à l'attention du jeune public : cartes interactives, maquettes de bateau à construire : une façon originale d'apprendre et de comprendre la vie maritime. 
Enfin, des "focus" sciences et techniques sont également proposés dans chaque module afin de tout savoir de l'allumage d'un phare, de la découverte d'un squelette , de l'évolution des techniques de navigation, etc.

Le hall du musée maritime

 

 
Reportage de Caroline Antic-Martin sur les préparatifs avant l'ouverture.