nouvelle calédonie
info locale

Mobilisation pour défendre Jean-Pierre Djaïwé déclaré inéligible par le Conseil Constitutionnel

politique
Conseil constitutionnel jean-pierre djaiwé
©NC 1ère
Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées pour dénoncer la sanction prononcée par le Conseil Constitutionnel à l' encontre de Jean-Pierre Djaïwé. Déclaré inéligible pendant trois ans le 24 mai dernier, Jean-Pierre Djaïwé était le candidat du FLNKS lors des dernières législatives.
Le 24 mai dernier, le Conseil Constitutionnel avait décidé de déclarer inéligible pendant trois ans Jean-Pierre Djaïwé, en raison du rejet des comptes de campagne de l'ancien candidat du FLNKS dans la deuxième circonscription, lors des dernières élections législatives, en juin 2012.
 
Ce mardi, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées à Hienghène, Ponérihouen, Kouaoua et à Koné pour défendre Jean-Pierre Djaïwé, en dénonçant notamment "la disproportion de la sanction du conseil constitutionnel"  à l' encontre du vice-président de la province nord.
Le don perçu qui n' a pas suivi le processus de la loi et qui a donc motivé la mesure du conseil constitutionnel s'élèverait à 7250 francs cfp!
 
Un cahier de doléances a été transmis au haussariat demandant au Conseil Constitutionnel de réexaminer le dossier Jean-Pierre Djaïwé, l'un des pilliers du Palika, composante du FLNKS à l'aube des échéances électorales majeures de 2014.
 

 Le reportage de Marguerite Poigoune de Radio NC 1ère.


soutien djaiwé


 
Publicité