Camp-Est: de 12 à 18 mois de prison pour les principaux responsables de la mutinerie du 14 juillet

justice
jugement mutinerie camp est
©NC 1ère
Les principaux auteurs de la mutinerie du Camp-Est du 14 juillet dernier ont été jugés ce vendredi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Nouméa.
Les cinq fauteurs de trouble ont été condamnés à des peines de 12 à 18 mois de prison. Ils ont été reconnus coupables d'avoir "caillassé" les forces de l'ordre et incendié les bâtiments.
Treize autres prisonniers ayant participé aux faits seront eux jugés en novembre prochain.

Le 14 juillet dernier, 90 prisonniers avaient "célébré" dans la violence le premier anniversaire de leur sit-in de 2012, en allumant plusieurs feux et en jetant sur les forces de l'ordre venues en nombre, des grosses pierres, des barres de fer, des tuyaux de canalisation et même des boules de pétanque.