nouvelle calédonie
info locale

Développement durable: la ville de Nouméa adopte son " Agenda 21 "

politique
CM nouméa Agenda 21
©NC 1ère
Un ordre du jour chargé pour le conseil municipal de Nouméa avec une trentaine de textes à l'ordre du jour, les élus ont notamment validé l’Agenda 21 qui a pour objectif de faire de la capitale une ville exemplaire en matière de développement durable.
Nouméa ville  éco-citoyenne…
 
C’est l’ambition affichée par le conseil municipal qui a approuvé mardi soir l’Agenda 21, un outil de pilotage en matière de développement durable transversal à l’ensemble des services de la ville.
 
Il aura fallu trois ans pour établir cet Agenda 21, et transformer une certaine ambition écologique et sociale en 83 actions concrètes.
 

Les précisions de Maryse Frarin, adjointe au maire en charge de l’environnement (interrogé par Angélique Souche). 

CM nouméa Frarin


Les 83 actions comprises dans cet Agenda 21 pour les cinq prochaines années sont détaillées sur le site de la ville de Nouméa. 
On citera par exemple l’équipement des bâtiments publics en panneaux photovoltaïques, l’optimisation de l’éclairage public, ou encore l’objectif de réduction de 7% des déchets enfouis d’ici cinq ans.


 
Une série de  délibérations nécessaires à la poursuite des travaux d’assainissement a aussi été adoptée.
 
La municipalité a également attribué pas moins de 7 millions de francs de subvention à divers associations. 
 
Enfin, la commune de Nouméa va signer une convention avec la Nouvelle-Calédonie pour accueillir au sein de ses services des personnes faisant l’objet d’une mesure de composition pénale, autrement dit de travaux d’intérêt général. 
 

Un devoir selon Jean Lèques, le maire de Nouméa ( interrogé par Angélique Souche).

cm leques



Le MPC s’attaque à la pollution industrielle à Nouméa. 
 
En préambule du conseil municipal, le Mouvement Populaire Calédonien a déposé un vœu visant à contraindre la SLN à utiliser du fioul basse teneur, non pas uniquement en cas d’épisode de pollution, mais au quotidien pour justement prévenir l’apparition de tels pics. 
 

Les explications de Gaël Yanno, premier-adjoint à la ville de Nouméa et président du MPC (interrogé par Angélique Souche).

cm yanno


 
 
Ce vœu du MPC sera examiné le mois prochain par le conseil municipal, sachant qu’il sera également soumis à l’assemblée de la province Sud, compétente en matière d’environnement.

 

Publicité