publicité

24 septembre: programme des manifestations

La fête de la citoyenneté à Poya est la manifestation "officielle" de ce 24 septembre, mais le " Comité 150 ans après" a décidé d'organiser sa propre célébration au Mwa Ka à Nouméa et le sénat coutumier ne participera à aucune manifestation.

  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
Poya a ouvert les festivités de la citoyenneté dimanche avec une coutume d’accueil, des discours officiels et la levée de deux poteaux sculptés à l’entrée du site. 
Lundi après-midi 24 artistes de la Mélanésie invités par le gouvernement ont été accueillis sur place.
 
La journée de mardi sera le véritable temps fort avec des conférences sur les thèmes "identité et citoyenneté" et " Collecte du patrimoine pluriethnique sur Poya" mais aussi des danses, une veillée "contes et légendes" et des concerts. Ouverture de la fête de la citoyenneté à partir de 8 heures à Poya.
 
Une fête de la citoyenneté qui va rayonner cette année un peu partout sur le territoire. A Poya, donc, mais aussi à Nouméa.
Huit musiciens, des percussions traditionnelles kanak et des instruments classiques, une chanteuse et un danseur, c’est ce que proposera le conservatoire de musique de la Nouvelle-Calédonie pour cette fête de la citoyenneté. Le compositeur Alain Huteau a mis en musique huit poèmes de Déwé Gorodey pour le spectacle "Sous les cendres de Conques"( mardi 24 au complexe culturel provincial de Koné, jeudi 26 et 27 septembre au conservatoire à Nouméa). 
 
En dehors des manifestations prévues par le gouvernement et autres institutions, le "Comité 150 ans après" propose aussi un programme bien chargé.
La pirogue, construite à l'Île des Pins est arrivée dimanche à Plum, puis en Baie de Nouville ce lundi accueillie par des discours officiels et des animations culturelles...
Mardi 24, les festivités se déplaceront au Mwa Ka, Baie de la Moselle. Un endroit en plein coeur du centre-ville de Nouméa, toujours occupé illégalement depuis un an par l'association "une ville dans la tribu" et ce en dépit d'une ordonnance d' expulsion....

Enfin dans un communiqué le sénat coutumier a fait savoir que bien que sollicité pour participer à plusieurs manifestations liées à la célébration du 24 septembre, l'institution ne sera pas présente.
Le sénat coutumier déplore en effet  que " l' image donnée aujourd'hui par la situation du Mwa Ka est indigne d' un peuple qui revendique sa fierté et sa dignité... et interpelle les acteurs de la classe politique à réagir et à agir pour la réhabilitation du Mwa Ka".

Sur le même thème

  • politique

    Générations NC s’organise

    Première assemblée générale ce samedi matin, à Nouméa, pour Générations NC, le dernier né de la famille loyaliste. De retour d’une tournée sur la Grande Terre où il a installé onze comités locaux, le nouveau parti de Nicolas Metzdorf et Nina Julié, a fixé plusieurs orientations.

  • politique

    Le Palika analyse les divergences au sein du FLNKS

    Première réunion pour le Palika depuis les élections provinciales. Point principal de l’assemblée générale à Nakéty à Canala : l'analyse de l'installation des institutions qui ont révélé les divergences d'intérêt au sein du FLNKS. L'heure est au bilan avant la convention du Front le 31 août. 

  • politique

    L'Eveil océanien prépare les élections municipales

    Le nouveau parti présentera des candidats au moins dans les quatre communes de l'agglomération de Nouméa. Après sa percée des provinciales, l'Eveil Océanien veut prendre sa place dans le paysage politique calédonien.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play