Blocage à Vavouto: l'Usine du Nord au ralenti

social
Vavouto
©NC 1ère
Seulement quarante employés, chargés du fonctionnement du four et de la sécurité, ont pu pénétrer sur le site de l’usine de Vavouto ce lundi. En cause: un mouvement de grogne du GDPL Tama Pwanéfouk issu de la tribu d'Oundjo.
Ce GDPL (Groupement de Droit Particulier Local) sert de plate-forme de négociation entre KNS et les entreprises de la région pour des contrats de sous-traitance.
 
C’est Henri Fouange qui dirigeait la structure depuis plusieurs années mais deux de ses fils lui ont depuis succédé. Ils demandent à KNS de ne traiter qu’avec eux et non plus avec leur père...
 
Un blocage avait déjà eu lieu en juillet dernier pour les mêmes raisons. 
La mobilisation sera suspendue mardi car une rencontre pour tenter de négocier est prévue à 14 heures à la tribu d’Oundjo avec l’ancien mandataire du GDPL, ses fils, et le commissaire délégué de la subdivIsion nord.