nouvelle calédonie
info locale

2013, une année sombre pour l'agriculture calédonienne

agriculture
BILAN DES
Rouille des myrtacées, mildiou de la pomme de terre et le toujours très présent bunchy top compliquent la vie des agriculteurs calédoniens, déjà fortement impactés par la dépression tropicale Freda et les pluies diluviennes de juillet dernier.
L'heure n'est pas encore au bilan mais l'année 2013 restera sûrement dans les annales de l'histoire de l'agriculture calédonienne pour ses mauvais souvenirs...
 
Entre les intempéries ravageuses et la réapparition de maladies qui avaient épargné les exploitations depuis un bon moment, les agriculteurs ont donc du faire face à de multiples épreuves depuis le début de l'année.
 
Avec le soutien des institutions, des aides exceptionnelles ont été attribuées, mais sur le terrain il faut néanmoins se retrousser sérieusement les manches pour se préparer à affronter l'épreuve finale de 2013: la sécheresse.
 
Les "nouvelles" maladies comme la rouille des myrtacées ou le mildiou, dont on avait presque oublié l'existence, ont fait la une de l'actualité.

Une mise en avant qui a presque fait oublier que d'autres fléaux sont désormais profondément installés en Nouvelle-Calédonie comme le bunchy top.
 

Cette maladie qui s'attaque aux bananiers semble impossible à éradiquer,les agriculteurs n'ayant pas d'autres choix que de "faire avec" comme le montre ce reportage de Thérèse Waia et de Robert Tamanogi de NC 1ère.


DMCloud:109431

 

Publicité