Ouégoa: priorité au dialogue

faits divers
ouegoa-securite-091013
©NC1ère
Après les violences et incivilités de ce week-end à Ouégoa, la tension n'est pas complètement retombée malgré l'interpellation de 7 personnes. Ce mardi, une réunion de conciliation était organisée par la mairie pour tenter de ramener le calme dans la commune.
Face aux incivilités et à l’alcoolisation débridée, la commune de Ouégoa a décidé de miser sur le dialogue. 
L’installation d’un espace de concertation régulier a été instauré mardi, à l'occasion de la réunion de crise organisée par la Mairie et qui a rassemblé l’Etat, la Province Nord, les Coutumiers et les habitants du village. L'idée étant de discuter, autour d'une table, des difficultés qu'ils rencontrent au quotidien: incivilités, dégradations diverses mais aussi braconnage sur les propriétés...

ouegoa1-091013
Réunion à la mairie de Ouegoa ©NC1ère

 

En attendant, la tension reste palpable à Ouégoa. La Gendarmerie a d’ailleurs renforcé ses effectifs afin d’assurer la sécurité de la commune et de poursuivre les investigations.
7 personnes ont déjà été interpellées après les dégradations et violences du week-end dernier.
 

A suivre , le reportage réalisé à Ouégoa par Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel:




A noter que le maire de Koumac , Wilfried Weiss, était l'invité ce matin en radio de Michel Voisin ( ICI) . Après avoir participé à cette réunion (il est principal à Ouégoa), il revient notamment sur la manière dont il traite le problème de la délinquance dans la commune qu'il dirige (Koumac). Autre expérience tentée dans le Grand Nouméa, avec la commune du Mont-Dore qui expérimente depuis un an un dispositif basé sur la responsabilité et la proximité pour tenter de réduire le sentiment d’insécurité.Concrètement, la commune fait appel aux services de la Société « Island Sécurité » qui emploie uniquement des jeunes de la tribu de Saint Louis.