publicité

Adoption par le gouvernement du projet de loi sur la TGA: des exonérations sont prévues

La loi de pays instaurant une taxe générale sur les activité a fait l’objet de modifications. Dans sa nouvelle version adoptée à la majorité par le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, cet avant-projet prévoit des exonérations. Calédonie Ensemble a voté contre.

Siège du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie © NC 1ère
© NC 1ère Siège du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a examiné ce mardi l’avant-projet de loi de pays instaurant la TGA (Taxe Générale sur les Activités) à compter du 1er juillet 2014, conformément aux dispositions du protocole de fin de conflit "vie chère" signé le 27 mai dernier.
 
Ce nouveau projet modifie le texte déjà adopté par le congrès le 22 mars 2012 en exonérant de la TGA les carburants, le gaz, le transport aérien, les produits de première nécessité ainsi que toutes les activités de services déjà épargnées par la TSS comme les garderies d’enfants.
 
Selon le gouvernement ces exonérations permettront d'éviter une hausse des prix sur les produits de consommation courante.
Lors de l'examen de cet avant-projet de loi par le gouvernement, seul Calédonie Ensemble a voté contre en réclamant une réelle réforme globale de la fiscalité ainsi que des éclaircissements sur le futur taux de cette Taxe générale sur les activités.

Ce taux risque en effet d' être revu à la hausse puisque les premières simulations réalisées par le gouvernement démontrent que la TGA sera inférieure de 5,3 milliards de francs cfp au produit des cinq taxes auxquelles elle doit se substituer.
 

Le reportage de William Lecren de Radio NC 1ère.


TGA lecren

 

Sur le même thème

  • politique

    Le prochain gouvernement sera élu le 13 juin

    Le calendrier politique se précise pour la suite de la séquence, intense, consécutive aux élections provinciales : les membres du seizième gouvernement de la Nouvelle-Calédonie seront désignés par le Congrès le jeudi 13 juin. 

  • politique

    Démission collective au Rassemblement démocratique océanien

    Le RDO dans la tourmente, après les élections provinciales en Nouvelle-Calédonie et le rapprochement de vendredi 24 mai entre le FLNKS et l’Eveil océanien ? Deux cadres et plusieurs militants de cette composante du front indépendantiste ont en tout cas claqué la porte mardi soir. 

  • politique

    L’Avenir en confiance prône le consensus au gouvernement

    L’Avenir en confiance prend acte de la nouvelle donne politique au sein du Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Dans un communiqué, le parti loyaliste appelle le FLNKS et l’Eveil océanien à travailler avec lui au sein du gouvernement pour relancer l’économie calédonienne. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play