Union Calédonienne: " nous ferons face et nous allons essayer de faire mieux que la France "

Le nouveau bureau de l'Union Calédonienne a présenté les motions qui ont été adoptées lors de son congrès à Lifou. Parmi les autres dossiers évoqués, l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie et la sortie de l'accord de Nouméa.
"Nous ferons face et nous allons essayer de faire mieux que la France", c’est le message porté par l’Union Calédonienne.
Le parti a dressé le bilan de son 44e congrès qui a eu lieu à Lifou le weekend dernier. 
 
L'UC a défini plusieurs motions relatives au foncier, aux questions sociales et sociétales, au développement économique et durable et au secteur de la mine et de la métallurgie. 
 
Le parti indépendantiste propose la mise en place dès 2014, d’une assemblée référendaire afin d’ouvrir le débat avec la société civile et les populations sur  le "oui" à la consultation prévue en 2018. 
 
L'UC réaffirme s’inscrire dans la préparation et le transfert des compétences régaliennes. 
 

 

Les précisions de Gilbert Tyuienon, 2e vice-président de l’UC.

Itv Tyuienon congrès UC

Le reportage de Nathalie Daly et de Nicolas Fasquel de NC 1ère.