nouvelle calédonie
info locale

Païta: la gendarmerie attaquée par une vingtaine de jeunes fortement alcoolisés.

faits divers
Gendarmerie-paita-201113
Gendarmerie de Païta ©NC1ère
Une vingtaine de jeunes, en état d'hébriété avancée, ont attaqué le cantonnement des gendarmes mobiles, à Païta, après l'interpellation de l'un d'entre eux. Bilan : 5 blessés chez les gendarmes. Des faits plutôt rares en Nouvelle-Calédonie, confrontée toutefois à une montée de la délinquance.
C'est vers 19H00, mardi soir, que les gendarmes mobiles de Païta aperçoivent des jeunes gens fortement alcoolisés, au bord de la route, représentant un danger pour eux même et pour les usagers de cette voie très fréquentée. Ils décident alors d'embarquer un jeune majeur pour "ivresse manifeste" et de le ramener au cantonnement. C'est à ce moment qu'une vingtaine de jeunes gens, eux aussi très imbibés, ont investi la cour en jetant des pierres sur les véhicules et sur les gendarmes pour tenter d'obtenir le relâchement du jeune interpellé.
Devant la violence employée par le groupe, des renforts ont été très rapidement appelés sur place et pour calmer le groupe, il a été fait usage de gaz lacrymogènes et même de "taser" vis à vis des jeunes les plus violents. 
Bilan de cette soirée d'échauffourées : 6 interpellations et 5 blessés légers chez les gendarmes, dont le lieutenant qui a reçu des pierres et qui s'est vu accorder, par le médecin, quatre jours d'ITT (interruption de travail).
C'est bien l'alcool qui est à l'origine de ces faits de violence et, parmi les jeunes interpellés, certains sont défavorablement connus sur la commune de Païta pour des incivilités récurrentes et des faits de troubles à l'ordre public répétés.

GLB
Publicité