L'actu en bref de ce mercredi 27 novembre

actu en bref 27/11/13
©NC 1ère

Décentralisation du gouvernement


A Koné, le gouvernement a inauguré sa nouvelle antenne,un bâtiment d’une superficie de 850m2, implanté à deux pas du RSMA et de l’aérodrome à l’entrée nord du village. Cette antenne décentralisée regroupe l’ensemble des directions du gouvernement.
Coût de la structure 400 millions de francs CFP. 
Au cours de cette réunion collégiale hebdomadaire, le gouvernement a finalement validé le plan de réforme de la fonction publique. Ce projet de loi de pays prévoit l’embauche de 4000 contractuels. Il était attendu depuis 2003. 
 

Les suites judiciaires de la fuite d’acide de l’usine du Sud
 

Vale NC sera fixé en février prochain, date à laquelle la cour d’appel rendra son jugement.  
Cinq associations écologistes réclament 700 millions de francs CFP pour préjudice moral  et écologique.
Il n’y a pas de préjudice pour ces associations argumente l’avocat de l’industriel, " on essaie de noyer le poisson"  a déclaré celui de la partie civile. 
Le tribunal a par ailleurs constaté mardi matin que le gouvernement et la province sud ont abandonné leur demande de constitution de partie civile. 
 

Travaux d'intérêt général


Les travaux d'intérêt général seront désormais possibles dans les administrations sur l'ensemble du territoire.
Une convention a été signée dans ce sens entre la direction du service pénitentiaire d'insertion (et de probation), la province Sud et les forces armées en Nouvelle-Calédonie.
Ce document habilite la province Sud à recevoir des personnes soumises aux TIG
Depuis 30 ans la loi instituant les travaux d’intérêt général ne s'appliquait qu'aux seules entreprises privées. 
 

Victorin Lurel en Polynésie

Victorin  Lurel le ministre des Outre-Mer est  attendu   ce mercredi en Polynésie . Une visite de trois jours, c'est la 2e fois  que le locataire de la rue Oudinot  se rend  cette  année  chez nos voisins.
 
 

Les calédoniens ne payent pas assez d'impôts ?
 

Les Calédoniens ne paient pas assez d’impôts notamment sur le revenu et le patrimoine d’après le dernier rapport de la cour des comptes à Paris qui a également épinglé les autres territoires et collectivités d’Outre Mer. 
Quand un contribuable hexagonal est soumis à taux de prélèvement obligatoire de 45%, il n’est que de 31% sur le caillou. 
En cause, d’après les sages de la Rue Cambon,  une économie basée sur le prélèvement indirect, autrement dit les taxes et de nombreuses dérogations. Insuffisant pour répondre à la dépense publique, du coup le pays reste très dépendant de l’Etat. 
Pour y remédier, la cour des comptes propose d’augmenter les impôts et réduire les dépenses. 
Des recommandations restées sans suite pour l’instant.