Budget primitif 2014: une augmentation de 18% des investissements

congrès de nouvelle-calédonie
budget primitif 2014
©NC 1ère
En hausse de 11% par rapport à 2013, le montant global du budget primitif 2014 s'élève à 178 milliards de francs cfp. Malgré un contexte économique difficile, ce projet de délibération fait la part belle à l’investissement. Il devrait être adopté ce mercredi au congrès de Nouvelle-Calédonie.
Le projet de délibération du budget primitif 2014 est copieux. En effet, deux jours sont nécessaires pour examiner ses 450 pages, les débats se poursuivront donc ce mercredi au boulevard Vauban à Nouméa.

Cependant, les grandes lignes sont connues. On sait ainsi que les investissements augmenteront de 18% par rapport au budget primitif 2013. Un choix qui s'impose car les grands chantiers sont terminés et le marché du nickel n’est pas au mieux.

Le gouvernement veut donc relancer l’activité économique en s'appuyant sur trois grands programmes : la rénovation des lycées, l’investissement routier et les aménagements des infrastructures aériennes.
Il faudra également terminer la construction du Médipôle et poursuivre certaines actions prioritaires dans le domaine de la vie chère notamment.

Une question se pose cependant : la Nouvelle-Calédonie a-t-elle les moyens dans une conjoncture morose de dépenser 25 milliards de francs cfp en investissements ? Réponse de Sonia Backès, porte-parole du gouvernement : "Nous faisons des efforts sur la masse salariale, sur le fonctionnement des directions, et ces efforts là se retrouvent dans l’investissement. Pour permettre à l’économie de passer cette période un peu creuse".
Le budget primitif 2014 prévoit une réduction des dépenses d'intervention de la Nouvelle-Calédonie de 5%.

Les élus du congrès de Nouvelle-Calédonie examineront ce mercredi, pour la deuxième journée consécutive, le projet de délibération de ce budget primitif 2014 qui s'élève à 178 milliards de francs cfp (1,5 milliard d'euros).