publicité

Affaire Boiteux: nouveau rebondissement juridique

Vendredi dernier, le tribunal administratif de Nouméa a annulé l’arrêté de révocation de Stéphanie Boiteux de ses fonctions de directrice des services fiscaux. Nouveau rebondissement juridique ce mardi, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a proposé et voté deux nouveaux arrêtés...

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angela Palmieri
  • Publié le , mis à jour le
Un nouvel épisode juridique dans le feuilleton de l'affaire Boiteux.

Après l'annulation vendredi dernier de l'arrêté de révocation de la directions des services fiscaux de Nouvelle-Calédonie, le gouvernement, à l'exception de Calédonie Ensemble, a décidé de remonter au créneau...

Le premier texte adopté ce mardi par la majorité des membres du gouvernement de Nouvelle-Calédonie met à nouveau fin aux fonctions de Stéphanie Boiteux. Le second arrêté de l'institution calédonienne prononce la nomination de Stéphanie Boiteux à la tête de l’IDC-NC, l’Institut du Développement des Compétences.

Les explications de Sonia Backès, porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie ( Par Angélique Souche)
 

Backès 17/12/13

Seul Calédonie Ensemble s’est donc opposé à ces deux textes.

Le parti de Philippe Gomès, qui entend même attaquer ces décisions en justice, estimant que le gouvernement s’entête en dépit des différents jugements du tribunal administratif. Une juridiction qui ne s’est pas prononcé que sur des questions de forme, rappelle Frédéric Degreslan, élu Calédonie Ensemble au gouvernement. (Par Angélique Souche)

Degreslan 17/12/13

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play