Le kava en Nouvelle-Calédonie: vers une réglementation des nakamals ?

consommation
bar à kava réglementation
©NC 1ère
Les nakamals, les bars à kava, sont de plus en plus nombreux en Nouvelle-Calédonie mais le respect des règles comme les normes d'hygiène ou encore l'interdiction aux mineurs ne sont pas obligatoires. Les professionnels du kava sont d'accord pour participer à la mise en place d'une réglementation.
Le kava est une plante originaire du Pacifique occidental qui est utilisée depuis des temps immémoriaux dans la vie religieuse, culturelle et politique. Mais aujourd'hui sa consommation a largement dépassé le cadre traditionnel, le commerce du Kava est donc très répandu en Nouvelle-Calédonie.

En métropole, la consommation du Kava n'est pas autorisée, sauf en très faible quantité dans les médicaments homéopathiques, car plusieurs études même si elles sont controversées ont démontré que cette substance pouvait notamment provoquer de sévères troubles hépatiques.
 
En Nouvelle-Calédonie, aucune interdiction et les nakamals, les bars à kava, qui se sont multipliés sur l'ensemble de l'archipel au cours de la dernière décade ne sont soumis à aucune réglementation.
 
Lors de son intervention au journal télévisé de NC 1ère dimanche dernier, Jean-Jacques Brot, le haut-commissaire de la République a insisté sur l'urgence de mettre en place un cadre réglementaire.
 
C'est le congrès de Nouvelle-Calédonie qui est compétent pour formuler des propositions pour un meilleur encadrement comme limiter les heures d'ouverture ou encore interdire les lieux aux mineurs.
 
 
 

Le reportage de Natacha Cognard et de Philippe Huneau de NC 1ère.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live