C'est parti pour les inscriptions à l'Université !

éducation
inscriptions universitaires
Pour les 800 bacheliers calédoniens, le coup d'envoi des inscriptions à l'Université de Nouvelle-Calédonie est lancé. Cette année, l'institution propose de nouvelles formations et une antenne en Province nord.
De nombreux bacheliers calédoniens profitent de l'opportunité d'une université locale pour s'inscrire à un cursus de trois ans, sanctionné d'une licence. Le coût des études incite en effet les familles à opter pour l'Université de Nouvelle-Calédonie (UNC). 

Depuis 2012, la Maison de l'Etudiant vient aussi en aide aux étudiants dans leurs recherches d'aides financières, comme les bourses de l'Etat, des Provinces, ou l'aide au logement, mais aussi pour certains à accéder aux 640 logements universitaires à des prix dérisoires. Une chambre en logement universitaire coûte entre 2.000 à 5.000 francs CFP.

Autre avantage récent : les étudiants bénéficient dorénavant d'un statut et d'une carte étudiant, la "carte sup", leur permettant de payer le restaurant universitaire, la cafétéria, des photocopies ou d'emprunter des ouvrages à la bibliothèque.

Thierry Rigoureau et Michel Bouillez se sont rendus à l'UNC lors des inscriptions :

Bien que le taux de passage en deuxième année soit relativement bas, 25%, l'Université de Nouvelle-Calédonie se situe dans la moyenne des résultats des universités françaises (en 3ème année elle affiche 75% de réussite). A noter que ce sont les bacheliers issus de Bac généraux qui s'en sortent le mieux.

Les BTS n'étant pas suffisamment nombreux en Nouvelle-Calédonie et pour donner des chances supplémentaires aux élèves issus de bacs professionnels ou technologiques, l'UNC projette l'ouverture d'un IUT dans le secteur tertiaire : gestion, comptabilité, ressources humaines. Il s'agit du secteur qui emploie le plus sur le territoire, car le but est bien sûr d'assurer des débouchés aux étudiants. A moyen terme, et ce pour des raisons de coûts élevés, un IUT industriel est envisagé.

Enfin dans le cadre de l'accord de Nouméa, l'Université va délocaliser une antenne à Koné, en province Nord, et proposer également des formations dites distancielles, grâce au numérique, pour ne pas oublier les étudiants des îles Loyauté.

Etienne Cornut, vice-président de l'Université de Nouvelle-Calédonie, présente à Nathalie Daly les projets de l'établissement dans le journal télévisé du 23 janvier de NC 1ère :