L'ancien curé de Koné finalement acquitté par la cour d'assises du Jura

justice
Le curé Daniel Lagnien et son avocat Randall Schwerdorffer
Le curé Daniel Lagnien et son avocat Randall Schwerdorffer ©Philippe Desmazes / AFP
En France, la cour d'assises du Jura a finalement acquitté Daniel Lagnien. Ce curé de 69 ans était accusé du viol en 2010 d'une paroissienne psychologiquement fragile. Il avait auparavant exercé à Koné dans les années 90 et a reconnu qu'il avait eu, à l'époque, des relations sexuelles consenties.
Le prêtre Daniel Lagnien est donc acquitté et lavé de toute charge par la Cour d'Assises. Ce curé de 69 ans avait été accusé du viol, en 2010, d'une paroissienne psychologiquement fragile.
Ce religieux, qui avait exercé à Koné dans les années 90,  comparaissait depuis mercredi devant les assises du jura (France)  pour viol et agressions sexuelles à l'encontre de cette femme de 39 ans, souffrant de troubles psychologiques et de problèmes physiques.
Le prêtre n'a pas caché qu'il avait déjà eu des relations sexuelles consentantes avec d'autres femmes, notamment en Nouvelle-Calédonie. Selon lui, étant prêtre diocésain, il avait l'obligation de célibat mais n'a jamais fait vœu de chasteté.