Sarraméa: le Parti Travailliste passe à l'offensive

élections municipales
réaction parti travailliste Sarraméa
Dimanche dernier, Alexandre Nemebreux de Calédonie Ensemble a ravi la mairie à la maire sortante Prisca Holéro du FLNKS, grâce à la procuration d’une élue du Parti Travailliste. Louis Kotra Uregeï, le leader du Parti Travailliste a décidé de contrer cette "manipulation".
Alexandre Nemebreux est sur la sellette!
 
Des discussions sont en cours pour faire "tomber"le nouveau maire Calédonie Ensemble de Sarraméa.
Dimanche dernier, il a été élu avec 8 voix contre 7 pour  la première magistrate sortante de la commune, Prisca Holéro, du FLNKS.
 
Le soutien d'une élue du Parti Travailliste, qui a donné procuration au groupe adverse, avait fait pencher la balance en faveur du candidat de Calédonie Ensemble, alors que le Parti Travailliste avait clairement donné pour consigne de voter pour le FLNKS!
 
"Une manipulation" pour Louis Kotra Uregeï qui pense que cette élue a été "soudoyée" par Calédonie Ensemble et il ne compte pas en rester là...

Plusieurs pistes sont envisagées, comme l'éviction de l'élue du Parti Travailliste ou une démission en bloc pour organiser une nouvelle élection municipale dans la commune de Sarraméa.
 

Les précisions de Louis Kotra Uregueï, le leader du Parti Travailliste ( par Martin Charmasson).

lku réacion sarraméa




Les Outre-mer en continu
Accéder au live