L'actu en bref de ce mardi 8 avril 2014

L'actu en bref de ce vendredi 20 décembre
©NC 1ère

Le ZIKA en Province Nord.

Sur la zone VKP, les services de santé ont enregistré 28 cas. Mais la DPASS Nord estime qu’ils pourraient être beaucoup plus nombreux.
Les services de santé encouragent donc la population à appliquer les consignes de lutte contre les moustiques.
A savoir : détruire les gites larvaires et se protéger contre les piqûres.

Un "carnet de santé de la Nouvelle-Calédonie et des entreprises".

Ce carnet  , présenté ce mardi par le MEDEF NC , aborde 14 questions pour construire le pacte économique et social de 2014.
Un document qui sera adressé aux candidats des élections provinciales.
Il s’agit d’une invitation à la réflexion de tous les groupes politiques, pour établir ce que le MEDEF appelle « un diagnostique partagé » de l’économie calédonienne .
L’occasion de pointer du doigt « ce qui ne va pas et ce qu’il faudrait faire ». Par exemple, comment combler le gouffre des
dépenses publiques ou le taux record d’illettrisme de 23 %, sur le territoire qui induit  l’insuffisance du nombre  d’employés
qualifiés.
L’occasion , pour le MEDEF, de rappeler à tous que l’entreprise est « au cœur de la machine économique ».  
 

Les fonctionnaires réfléchissent...

C’est ce mardi matin que débute à l’université de Nouville, le  congrès de la fédération des fonctionnaires
Au programme, divers intervention de personnalités politiques et des travaux sur les dossiers importants du syndicat  parmi lesquels la réforme de la fonction publique.
David Meyer, le secrétaire général de la fédération remettra également son mandat en jeu lors du renouvellement du bureau du syndicat.
 

Un pyromane arrêté à Boulouparis

Dans les faits divers, l’homme de 26 ans arrêté pour avoir causé un incendie à Boulouparis a avoué être l’auteur des faits.
« C’était juste pour voir ce que ça fait »… C’est la justification qu’il a donnée aux gendarmes pour ce qui a été l’incendie le plus dévastateur de ce début d’année.
Le 8 janvier dernier, ce feu avait brûlé pendant deux jours et détruit prés de 1 300 ha de brousse du côté de Boulouparis.
L’affaire sera jugée le 18 avril prochain. En attendant, l’homme a été laissé libre sous contrôle judiciaire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live