VALE NC: le blocage de l'Usine du sud est maintenu

environnement
tracts saintlouis
Banderoles, distribution de tracts à la hauteur de la tribu de Saint-Louis ( Mont-Dore) en solidarité avec la mobilisation des habitants du sud. ©NC 1ère
Lors d'une réunion ce mardi entre les chefs coutumiers du sud de la Nouvelle-Calédonie, il a été décidé de maintenir le blocage du site industriel de VALE Nouvelle-Calédonie et de demander des sanctions immédiates contre l'industriel après cette nouvelle pollution.
Tous les chefs coutumiers du Sud, sauf l’Île des pins se sont réunis aujourd'hui à la tribu de Goro pour tenter de définir une position commune suite au déversement de 96 000 litres de solution acide dans le creek de la Baie Nord.
 
Certains militent fermement pour une fermeture définitive de l’usine, d'autres sont plus mesurés pour des raisons économiques évidentes...
 
Mais déjà, les coutumiers demandent à la province sud et à la DIMENC de prendre une décision rapide et ferme pour les sanctions.
Des chefferies très remontées qui ont donc aussi décidé de maintenir les blocages devant l’Usine du sud. 
Une nouvelle réunion des coutumiers est programmée le 24 mai prochain.
 
 

André Vama, membre du CCCE, le conseil consultatif coutumier environnemental (interrogé par William Lecren).

VAMA VALE NC


De son coté EPLP, Ensemble Pour la Planète confirme déposer plainte a l’encontre de l’industriel
Son conseil d’administration qui regroupe 17 associations  a pris cette décision lundi soir.
EPLP avait déjà porté plainte contre VALE NC, après la première fuite d’acide du 1er avril 2009.
 
 
Enfin, à noter un sérieux ralentissement de la circulation du côté de la tribu de Saint-Louis(Mont-Dore), en solidarité avec les habitants du Grand Sud, des tracts sont distribués aux automobilistes et des pneus sont brûlés (voir photo)....