publicité

Les salaires augmentent en Nouvelle-Calédonie mais les inégalités persistent!

Selon le rapport de l’Institut du Développement des Compétences de Nouvelle-Calédonie entre 2011 et 2013, le salaire moyen a augmenté de 5%, pour s’établir à 289 000 francs cfp (2421 euros). Une bonne nouvelle qui masque une réalité très disparate du monde du travail.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Angélique Souche (A.P)
  • Publié le , mis à jour le
Si tous les secteurs semblent profiter de la hausse des rémunérations, la forte disparité entre les petits et les gros, reste une constante de l’échelle des salaires calédoniens. 17 % des salariés touchent moins de 160 000 francs cfp(1340 euros) par mois alors qu’à l’autre extrémité 2 % ont une fiche de paie qui dépasse les 800 000 francs cfp (6704 euros)!

Au palmarès des métiers les plus attractifs financièrement, on retrouve les métiers de la santé, des services aux personnes et à la collectivité, ainsi que les assurances, banques et autres activités immobilières. A l’inverse et sans surprise, le top 4 des secteurs les moins bien payés, regroupe le transport/logistique, l’hôtellerie/restauration, le commerce et l’agriculture.

Les inégalités homme/femme persistent elles aussi, et l’écart de salaire s’avère d’autant plus important que le niveau de qualification est élevé. Toujours vrai aussi, le fait qu’en Nouvelle-Calédonie les salariés du public sont en moyenne mieux payés que leurs homologues du privé.

Enfin, pour la première fois, l’IDC (Institut du Développement des Compétences de Nouvelle-Calédonie) observe qu’il fait bon travailler en province nord, où le salaire moyen est supérieur de 35 000 francs cfp (293 euros) à celui de la province sud.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play