Cinq groupes politiques au Congrès de Nouvelle-Calédonie

élections provinciales
groupes politiques congrès NC
©NC 1ère
Cinq groupes politiques ont été constitués au Congrès de Nouvelle-Calédonie. Le LKS qui n’a qu’un seul représentant a finalement décidé de faire cavalier seul. Les 54 élus éliront ce vendredi le président de l'institution calédonienne.
Le règlement intérieur du Congrès fixe le nombre minimal d’élus à six pour constituer un groupe.
 
Six élus, c’est justement le nombre exact de représentants de l’UCF (Union pour la Calédonie dans la France) au sein de l'hémicycle, ce groupe sera présidé par Sonia Backès. 
Philippe Dunoyer présidera le groupe Calédonie Ensemble composé de quinze élus.
Autre groupe constitué celui du Front pour l'Unité-Entente provinciale nord (huit élus).

Comme le prévoit le contrat de gouvernance solidaire, ces trois partis présenteront des candidatures uniques ce vendredi pour l’élection du président du congrès et le renouvellement de ses instances: le bureau, la commission permanente, les commissions intérieures et spéciales ainsi que les représentations extérieures .
 
Dans les rangs indépendantistes deux groupes ont été constitués : 
Celui de l’UNI (Palika) présidé par Louis Mapou avec neuf  élus et le Groupe UC-FLNKS et Nationaliste dirigé par Rock Wamytan avec 15 élus issus de l’Union Calédonienne, de l’UCL , de la Dynamique Unitaire Sud et du Parti Travailliste.

Après avoir hésité pour rejoindre l'un de ces deux groupes, Basile Citré, le seul élu LKS, a finalement décidé de faire cavalier seul...