Viande aux hormones en Nouvelle-Calédonie: EPLP persiste et signe, le SIVAP dément!

consommation
suite polémique DAVAR EPLP
©NC 1ère
L'association Ensemble pour la Planète maintient sa position en affirmant que des bœufs calédoniens ont été testés positifs aux hormones de synthèse. C'est faux rétorquent les autorités sanitaires concernées, des points de vue exprimés en détail sur Radio NC 1ère. Interviews.
Ensemble Pour la Planète maintien sa position concernant la présence d'hormones de synthèse dans la viande de bœuf calédonienne. Caroline Kojferr, vétérinaire de l’association, était l’invitée de la matinale de Michel Voisin ce lundi. Elle a réaffirmé que selon des études de la DAVAR (Direction des affaires vétérinaires, alimentaires et rurales de Nouvelle-Calédonie) validées par le laboratoire de référence nationale, " trois animaux sur quatre testés, sont positifs aux hormones de synthèse". Selon elle, il n’y a pas discussion possible sur la validité des analyses.

Selon l'association EPLP, les chiffres sont incontestables "des éleveurs, des fonctionnaires se sont d'ailleurs confiés à nous" affirme Caroline Kojfer ,"ils ont parfaitement connaissance de ces usages, c'est un secret de polichinelle masqué par les institutions..."

L'intégralité de l'interview de Caroline Kojfer, vétérinaire de l'association EPLP, réalisée par Michel Voisin.



La DAVAR conteste bien sûr l’interprétation de ces analyses faite par EPLP, les représentants des éleveurs ont aussi fait part de leur indignation dans une lettre ouverte aux Calédoniens.

Valérie Campos, vétérinaire, chef de service du SIVAP (Service d'inspection vétérinaire, alimentaire et phytosanitaire) était l'invitée de la matinale de radio NC 1ère ce mardi, un débat étant impossible à organiser entre les deux parties!

Selon elle, EPLP fait une mauvaise analyse du plan de contrôle 2013 car les hormones détectées sur trois animaux étaient d'origine naturelle. Valérie Campos justifie aussi pourquoi seulement quatre animaux ont été testés en 2013.


L'intégralité de l'interview de Valérie Campos, vétérinaire et chef de service du SIVAP, réalisée Michel Voisin.


La suite de la polémique avec le reportage de Brigite Whaap et de Claude Lindor dans le journal télévisé de ce mardi 1er juillet .




 

 
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live