L'actu calédonienne en bref de ce lundi 8 septembre 2014

l'actu calédonienne en bref vendredi 20 juin
©NC 1ère

Réunion sur le corps électoral

Le corps électoral de sortie de l’Accord de Nouméa, sera au centre d’une réunion ce lundi entre le Haut-Commissaire Vincent Bouvier et les formations politiques du territoire. Calédonie Ensemble et le MPC se sont dits favorables à l’automaticité de l’inscription des électeurs  ayant voté au référendum de 1998. Invité du journal télévisé dimanche soir, Pierre Frogier a lui répété sa défiance sur la mission Chrisnacht-Merle. Il demande à collaborer avec une personnalité politique que son mouvement aura choisie et réclame toujours la mise en place à Paris d’une structure dédiée au dossier calédonien. 

MAJ à 11 heures: l'Union Calédonienne a quitté la réunion.
 

L'union des maires?

Les associations des maires de Nouvelle-Calédonie vont-elles se regrouper ? Certains édiles le souhaitent et notamment Corine Voisin pour qui cette réunification va dans le sens de l’Accord de Nouméa. Eric Gay, le président de l’AFM n’est pas opposé à l’idée, mais il propose dans un premier temps la création d’une fédération des associations de maires avec un fonctionnement de co-présidence. L’AMNC de son côté abordera le sujet lors de son assemblée générale extraordinaire fin octobre. Une réunification permettrait de s’accorder sur les textes importants, tout en prenant en compte les spécificités des communes.
 

Participera, participera pas au Comité des Signataires?

Il n’est pas certain que l’Union Calédonienne prenne part au prochain Comité des Signataires les  3 et 4 octobre prochain à Paris. Le parti a demandé des assurances à la ministre des Outre-Mer sur le règlement définitif du corps électoral citoyen jugé défaillant par rapport à l’Accord de Nouméa. Il attend également du gouvernement une réponse sur les transferts de compétence de l’article 27 qu’il souhaite voir menés avant 2018.
 

Ambiance festive à Nouméa

25 000 personnes lors du Carnaval de Nouméa samedi! L’ambiance était au rendez-vous pour le défilé des 15 chars et le feu d’artifice. Un feu d’artifice qui toutefois a débuté en avance sur le programme, devant un public un peu plus clairsemé qu’à l’accoutumée. Autre manifestation : le premier dimanche en mode doux organisé par la mairie de Nouméa. Les deux roues sans moteur et les piétons étaient prioritaires sur la place des Cocotiers.