nouvelle calédonie
info locale

Explosion démographique à Koné et Dumbéa

société
kone-151013
Les chiffres du recensement de la population en Nouvelle-Calédonie ont été rendus publics jeudi matin par l'Institut de la statistique et des études économiques (ISEE). Toutes les Provinces ont gagné des habitants, et c'est Koné et Dumbéa qui connaissent la croissance la plus marquée. 
Les chiffres très attendus du dernier recensement de l’Institut de la statistique et des études économiques (ISEE) en Nouvelle-Calédonie viennent donc d’être publiés jeudi matin. C’est désormais officiel, la population du Caillou a atteint 268 767 habitants. 
 
D’après l’ISEE, ce recensement s’est plutôt bien déroulé dans l’ensemble. L’Institut a d’ailleurs appuyé sur ce point avant de révéler ses premiers chiffres. Le recensement 2014 a été particulièrement bien accueilli par la population calédonienne et les 880 agents n’ont rencontré que peu de difficultés. De quoi garantir un peu plus, selon l’Institut, la qualité des chiffres publiés.
 
Des chiffres qui révèlent une hausse de 23 200 d’habitants au cours des cinq dernières années. Une tendance à la hausse, dans la continuité de ces dix dernières années. Avec une petite différence toutefois : contrairement aux chiffres donnés par le recensement de 2009, les trois Provinces ont cette fois toutes gagné en nombre d'habitants.
 
La Province Nord gagne ainsi plus de 5.000 habitants, concentrés pour la plupart sur la zone Voh Koné Pouembout (VKP) et même Voh, Koné, Pouembout et Poya (VKPP), Poya participant également pour une bonne part à l’essor démographique. De tout le territoire, c’est à Koné que la croissance de la population est proportionnellement la plus forte : + 7.14 %.
 
La Province Sud n’est pas en reste. Elle demeure la collectivité la plus habitée, avec près de 75 % de la population calédonienne. Elle connaît aussi une forte hausse, notamment sur les 3 communes du Grand Nouméa. Là encore, un chiffre parlant : Dumbéa, qui a gagné 7.500 habitants en cinq ans, soit plus que l’ensemble de la population de Koné.
 
Bien que toutes les Provinces aient gagné des habitants au cours des cinq dernières années, cette hausse n’est pas uniforme sur l’ensemble du territoire. Sur la Province des Îles, la population est en hausse, mais cette hausse se répartit de manière très différente : Lifou a ainsi gagné des habitants, tandis que Maré stagne et qu’Ouvéa se dépeuple légèrement.
 
De manière plus nuancée, des écarts se retrouvent aussi dans les autres Provinces. Dans le Sud, comme au Nord, la Côte Est est passablement délaissée, comme c’est le cas pour Yaté ou Touho. Seules les communes minières enrayent la tendance.
 
Pour l’analyse détaillée de ces chiffres, il faudra attendre mi-2015, date pour laquelle l’ISEE devrait publier un rapport complet. 
Publicité