Les joueuses calédoniennes à l'entraînement avec l'ancienne capitaine du Mexique

football
Andréa Huitron
Andréa Huitron en compagnie d'une jeune joueuse calédonienne ©NC1ère
Jusqu'à vendredi, le football calédonien reçoit une invité de marque. L’ancienne capitaine de l’équipe nationale du Mexique est actuellement en Nouvelle-Calédonie pour dispenser un stage à des joueuses calédoniennes.
Le football calédonien reçoit une invité de marque cette semaine. L’ancienne capitaine de l’équipe nationale du Mexique est actuellement en Nouvelle-Calédonie pour dispenser un stage à des joueuses calédoniennes. 
 
Andréa Huitron. Pour de nombreux Calédoniens, ce nom est sans doute inconnu. Il s’agit pourtant d’une pointure dans le monde du football. Andréa est en effet l’ancienne capitaine de l’équipe nationale du Mexique. 
 
Arrivée il y a quelques jours sur le Caillou, la formatrice de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) doit dispenser un stage technique et tactique à des joueuses de football calédoniennes. 
 
Pour la FIFA, le développement du football féminin est une priorité. A l’heure actuelle, les joueuses sont environ 30 millions à le pratiquer dans le monde. Pour la Fédération, toutes les filles devraient pouvoir toucher au ballon dès l’âge de 6 ans, que ce soit dans un but récréatif ou pour devenir professionnelles. 
 
Faire carrière est d’ailleurs une réelle possibilité pour les joueuses. C’est le message qu’est venu apporter Andréa Huitron en Nouvelle-Calédonie. Cette ex-capitaine du Mexique de 1994 à 1999, devenue coach des moins de 20 ans de son pays lors la dernière Coupe du Monde, a tout connu. 
 
Andrea a joué, entraîné, et exerce désormais comme formatrice pour la FIFA. « Après, quand on ne joue plus, on peut continuer dans le football. C’est important d’étudier quelque chose et dans ce cas, on peut être entraîneur. C’est naturel, c’est le prochain pas après être joueuse », explique Andréa Huitron.
 
Elle rappelle aussi l’importance de modèles féminins pour la nouvelle génération : « Il y a une génération, la mienne, qui n’avait d’images féminines dans le football ». 

ITW Andrea Huitron 271114

 

Cette semaine, Andréa Huitron a enseigné des techniques d’entraînement à une quinzaine de stagiaires calédoniennes au Centre International Sport et Expertise (CISE) de Koutio, puis elle a encadré leur application sur le terrain au stade municipal de Païta. Au menu : des exercices de conduite de balle associés à des enchaînements de passes. 
 
La Fédération Calédonienne espère bien développer le football féminin sur le territoire. Le directeur technique de la section féminine, Kamali Fitialéata, attend beaucoup de ce genre de formation : « Je proposerai et j’imposerai même bientôt que les joueuses en niveau sélection puissent faire ces formation ». 

ITW Kamali 271114

 

Le stage dispensé par Andréa Huitron doit s’achever vendredi.