Un centre pour les femmes victimes de violence dans le nord

société
Centre pour femmes à Témala
Gisèle Oudaré dans une chambre du centre pour femmes de Témala ©NC1ère
Un centre d’accueil pour femmes, victimes de violences conjugales, a ouvert ses portes il y a quelques mois sur la côte nord-ouest de la Nouvelle-Calédonie. Une première dans cette région.
Un centre d’accueil pour femmes a ouvert cette année, au mois de mars à Témala. Ce centre représente une victoire pour Gisèle Oudaré, chef de service mission des droits de la femme en Province Nord, et toute son équipe. Il s’agit en effet d’une première sur la côte nord-ouest du pays. 
 
Le centre peut accueillir cinq femmes, victimes de violences conjugales, avec ou sans leurs enfants, pour une période de deux semaines maximum. Les femmes peuvent par contre revenir en cas de nouvelle crise. 
 
« Sur la durée du séjour, elles sont accompagnées sur un projet qu’elles définissent », explique Gisèle Oudaré.  
 
Pas forcément facile pour les femmes victimes de violences et d’abus de dévoiler leur histoire et de prendre les mesures nécessaires pour sortir de leur situation. 
 
« Elles ont peur. Elles ne savent pas toujours quoi faire », explique Françoise Santino, Présidente de la Fédération des femmes de Koumac. « Souvent, c’est au cours de conversations anodines qu’on finit par découvrir que quelqu’un qu’on connaît depuis un certain temps se fait taper ou se fait injurier ». 
 
Retrouvez le reportage en images de Valérie Jauneau et David Sigal pour NC1ère :