Province Nord : 80% des tués sur la route ne portaient pas leur ceinture

accident de la route
Port de la ceinture de sécurité
©NC1ère
Face aux chiffres alarmants du nombre de tués sur les routes en Province Nord, la gendarmerie de Koné à lancé pendant trois jours une vaste opération de prévention routière. Dans la ligne de mire des gendarmes : le port de la ceinture, premier facteur de mortalité dans les accidents. 
Depuis mercredi, la Compagne de Gendarmerie de Koné renforce son dispositif de contrôle sur la zone de Voh-Koné-Pouembout-Poya, dite VKPP. Pendant trois jours, les forces de l’ordre ont pris position, jour et nuit, sur certains axes du secteur. 
 
A l’origine de ces interventions renforcées ? Un amer constat. En l’espace de trois ans, le nombre de tués sur les routes du Nord a en effet quasiment doublé. Les chiffres sont alarmants : depuis le début de l’année, seize personnes ont trouvé la mort sur les routes cette zone de la compagnie de Koné, allant de Poya à Pouébo, dont neuf sur la zone VKPP.
 
Pour tenter de mettre un frein à cette situation dramatique, une opération coup de poing de trois jours a donc été mise en place. Les interventions sont multiples : contrôles de vitesse et des taux d’alcoolémie, vérifications de papiers et permis.  
 
Sur place, un impressionnant dispositif a été déployé : deux radars automatiques pour le contrôle de vitesse sur une distance de 10 à 15 km et des interceptions en jumelle laser portées par deux mobiles.
 
Mais au-delà des questions habituelles de vitesse et d’alcool au volant, cette vaste opération vise aussi avant tout le port de la ceinture. Ce dernier représente malheureusement le premier facteur d’accidents sur la zone. Les forces de l’ordre insistent ainsi sur la nécessité de s’attacher, conducteur comme passagers, les enfants également.
 
« Le constat est édifiant », explique le Chef d’escadron, Ludovic Lainé, commandant de la compagnie de Koné. « Cette année, nous avons moins d’accidents, moins de blessés et pourtant nous avons plus de tués sur la route. Dans huit accidents mortels sur dix, les usagers de la route ne sont pas attachés ».  

ITW Gendarmerie Koné 121214

 

Des contrôles se font également sur les communes avoisinantes. A l’occasion des fêtes de fins d’année, des actions similaires pourraient se multiplier.