Un nouveau gouvernement de Nouvelle-Calédonie pour la Saint Sylvestre

gouvernement de nouvelle-calédonie
gouvernement photo famille gouvernement
©NC 1ère
Depuis le refus du FPU de voter la loi de pays de réforme fiscale, le gouvernement Ligeard et le Contrat de Gouvernance Solidaire étaient en sursis. Ce mardi, les membres Calédonie Ensemble du gouvernement ont officiellement démissionné. Un nouveau gouvernement devra être formé... le 31 décembre.
Chose promise, chose due, Calédonie Ensemble a bien démissionné, ce mardi matin, du gouvernement Ligeard entraînant du même coup sa chute. Un courrier a été déposé, en ce sens, sur le bureau du président du Congrès, de la présidente du gouvernement et du Haut-Commissaire.  Cette démission est la conséquence du refus du FPU (Front Pour l'Unité) de voter la loi de pays de réforme fiscale, alors que les finances de la Nouvelle-Calédonie, pour 2015, ont atteint un stade critique. Elle signe aussi la fin du pacte politique - le Contrat de Gouvernance Solidaire - qui liait, depuis juin dernier, les 3 principales formations loyalistes (anti-indépendantistes).
 

Un nouveau gouvernement... pour la Saint Sylvestre!

Comme le veut la loi organique , un nouveau gouvernement sera élu dans les 15 jours, soit... le 31 décembre. Mais, avant cela, les élus du congrès se réuniront une première fois pour décider du nombre de membres qui siégeront au gouvernement ( entre 5 et 11). Ils fixeront ensuite la date de fin de dépôt des listes des candidats au gouvernement au plus tard cinq jours avant l’élection du gouvernement, autrement dit avant le 26 décembre.
Le pari affiché de Calédonie Ensemble est, d'ici là, de former une majorité composée de formations non-indépendantistes et prendre ainsi la tête du gouvernement. Lors d'une conférence de presse, ce mardi matin, le parti de Phillipe Gomès a appelé le FPU au "sens des responsabilités afin d’empêcher les indépendantistes de prendre la tête de la première institution du pays.