Statu quo sur la question de la présidence du gouvernement de Nouvelle-Calédonie

gouvernement de nouvelle-calédonie
suite crise NC
Siège du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie à Nouméa ©NC 1ère
Les membres Calédonie Ensemble du gouvernement ont réaffirmé que selon eux le Front pour l'Unité Rassemblement -UMP doit absolument sortir de sa logique d'opposition. L'équipe de Cynthia Ligeard maintient sa position en démontrant que les institutions ne sont pas bloquées.
"Nous sommes un gouvernement potiche qui exerce des compétences résiduelles" a résumé Philippe Germain (Calédonie Ensemble). Le prétendant annoncé à la succession de Cynthia Ligeard ( Front pour l'Unité-Rassemblement UMP) pour la présidence du du gouvernement brandit la menace du chaos si rien ne bouge...Quid des réformes à engager, de l'encadrement des prix et de la gestion de la mauvaise santé financière du territoire si un nouveau gouvernement ne prend pas rapidement ses fonctions avec une tête dirigeante assène Philippe Germain.

" Cela suffit!" répond le Front pour l'Unité Rassemblement UMP dans un communiqué qui invite Calédonie Ensemble à rejoindre les autres formations politiques pour poursuivre ensemble les travaux et les réformes dont la Nouvelle-Calédonie a besoin.  Les institutions ne sont pas bloquées assure le FPU qui veut faire plier le parti de Philippe Gomès sur le principe.

Les textes votés au Congrès peuvent en effet être présentés aux élus par les groupes politiques sans passer par le gouvernement. 

Une guerre d'usure s'est engagée entre Calédonie Ensemble et le Front pour l'Unité Rassemblement UMP...