Sur le chemin de l’école du destin commun (3 mars 2015)

politique
Photo école du destin commun
Les étudiants de Nouvelle-Calédonie ©Néo-productions
En Nouvelle-Calédonie, ils sont prés de 70 000 élèves, de la maternelle à la terminale, à emprunter ces chemins chaque matin de la semaine. Que peut-on dire de l'école calédonienne d'aujourd'hui et surtout celle de demain ? Un film de Jacques-Olivier Trompas.

Le rituel du départ à l’école


À pied, en transport en commun, en voiture..., en Nouvelle-Calédonie, ils sont prés de 70 000 élèves, de la maternelle à la terminale, à emprunter ces chemins chaque matin de la semaine.
Plébiscitée comme l’ascenseur social par excellence par les uns, stigmatisée comme lieu d’exclusion par les autres, elle porte en elle les espoirs et les rêves des générations qui s’y succèdent.
Cette école, à la base de l’avenir de la société insulaire calédonienne, a son propre passé, son histoire, qui suit le fil de celle du pays.
 

Mais de quelle école parle-t-on ?

26 ans après le premier accord qui a donné sa forme à la Nouvelle-Calédonie contemporaine, cette école qui fabrique les Calédoniens de demain est-elle devenue pour autant une école calédonienne ?
 
Réalisation : Jacques-Olivier Trompas
Production : NC 1ère / Néo-productions / Grand-angle productions
 
Format : 55 min
Présentation Itinéraires : Patrick Durand-Gaillard

Le site de l'éducation nationale pour la Nouvelle-Calédonie