Houaïlou: un homme très gravement blessé lors d'une explosion au dépotoir de Poro

faits divers
explosion poro
©Google map
Une explosion dans un dépotoir a blessé très sérieusement un quadragénaire vendredi après-midi sur la commune de Houaïlou. L’homme, évasané sur le CHT Gaston Bourret, était entre la vie et la mort.
Selon les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie, l’explosion pourrait être liée à la présence dans les déchets d’une bouteille de gaz qui aurait chauffée. Une hypothèse, pas encore confirmée, qui s’appuie en partie sur le témoignage d’une personne qui accompagnait la victime au moment des faits (NDLR : tous deux seraient des travailleurs de la mine).
Elle est accueillie en tout cas avec un certain scepticisme par le vice-président de l’association Ensemble Pour la Planète, Florent Eurisouké. Il s’est rendu sur place samedi matin et a pu recueillir des informations auprès de la population avoisinante. La détonation aurait été entendue jusqu’à 13 kilomètres en amont et en aval du site.  "Je ne pense pas que l’explosion d’une bouteille de gaz puisse être entendue à une telle distance. Ni même ressentie dans le village " explique t’il.

La mairie a fermé provisoirement le dépotoir, mais EPLP demande une mesure définitive. Si le site de Poro a été sécurisé par une barrière de protection, il n’est pas aux normes comme bien d’autres en Province nord. "On a retrouvé des résidus de fils de détonation de mines. Ils sont brûlés dans des dépotoirs comme celui-là " explique Florent Eurisouké.

Plusieurs déchetteries ont été montrées du doigt ces dernières années. EPLP est ainsi intervenu à Touho il y a quelques mois, ou encore à Koné où de graves problèmes sanitaires et environnementaux avec de fréquents incendies sont déplorés rappelle l’association.