publicité

Deuxième comité de pilotage sur les corps électoraux

Le 5 juin dernier, lors du Comité extraordinaire des Signataires, les politiques calédoniens se sont enfin mis d’accord pour régler la question des corps électoraux. Deux réunions du comité de pilotage sur le sujet se sont tenues depuis au Haut-Commissariat, dont l'une ce lundi matin.

  • Martine Nollet (avec IP)
  • Publié le , mis à jour le

Une première réunion du comité de pilotage sur les corps électoraux s'est tenue jeudi dernier avec l'ensemble des groupes politiques. Le deuxième comité, réuni lundi matin, a réuni moins de monde, mais l'esprit du dialogue est toujours là. Selon Sonia Backes, de l’UCF, « C’est dans un esprit de consensus que s’est déroulée ce deuxième comité de pilotage afin de mettre en œuvre de la manière la plus transparente possible, les décisions prises lors du Comité des signataires".

Peu de personnes présentes, une dizaine sur les 35 attendues

Les indépendantistes n’ont pas souhaité assister à la réunion, certains pour cause d’éloignement géographique, d’autres parce qu’ils n’avaient pas d’observations à faire sur les amendements proposés. D’autres encore ont toutefois tenu à faire part de leurs remarques par écrit. L’objectif de ce comité de pilotage reste clair: les amendements  proposés à la loi organique doivent correspondre à la volonté des participants au dernier Comité des Signataires. Les différents partis politique s’étaient mis d’accord au début du mois, à Paris, sur l’inscription automatique sur la liste de la consultation de sortie de l’Accord de Nouméa des natifs et des enfants des personnes qui ont voté en 1998. Quant à la question des listes  pour les provinciales,  les commissions d’évaluation quantitative décidées également lors du rendez-vous parisien, doivent encore être mises en place.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play