Fin de conflit chez Géant Sainte-Marie

social
geant greve
©Martine Nollet NC1ère
Un protocole d'accord a été signé mardi matin entre les syndicats USTKE et FO, et la direction du magasin. Géant Sainte-Marie rouvrira ses portes à la clientèle, aux horaires habituels, à partir de mercredi matin.
Initialement, les deux syndicats demandaient une revalorisation des salaires à hauteur de 2%. La direction s'y est opposée depuis le début, sur le fondement des NAO, les négociations annuelles obligatoires, qui venaient d'être signées et prévoyaient quant à elles une hausse des salaires de 1,2%.

Après une dizaine de jours d'un conflit qui a mobilisé plus de 60% des salariés, et occasionné de lourdes perturbations du fonctionnement du magasin, les grévistes ont accepté les termes des NAO en l'état. Ils ont demandé simplement l'intégration dans les salaires d'une prime accessible à tous les employés, le "bon de Noël", à compter du 1er janvier 2015. Une demande à laquelle la direction a acquiescé.

Michel Caunes, le représentant de Force Ouvrière, joint par Charlotte Mestre.

geant itw caunes


La direction a également consenti à l'étalement des jours de grève, mais elle a refusé catégoriquement de les payer, comme le demandaient certains grévistes. Les deux parties doivent se revoir en fin d'année.

Le directeur du groupe Hayot Michel Mees, joint par Charlotte Mestre.

geant itw mees