Rentrée ou pas : le point sur les fermetures des établissements scolaires en Calédonie

éducation
lycée La pérouse
©NC 1ère
A la veille de la rentrée scolaire, certaines communes ont annoncé la fermeture de leurs établissements scolaires en raison des problèmes liés au conflit des rouleurs. D'autres établissement resteront ouverts normalement.

Fermeture des internats, à l'exception de deux établissements

Les internats des collèges et lycées publics et privés sont fermés ce dimanche 23 août, à l'exception des établissements provinciaux du Sud, tels que ceux de Bourail et La Foa, qui accueillent en ce moment les internes.

Fermeture des collèges et lycées de Nouméa et du Grand Nouméa

Dimanche soir, par voie de communiqué, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a fait savoir que les collèges et lycées de l'enseignement public des communes de Nouméa, Dumbéa, Païta et le Mont-Dore seront fermés lundi 24 août.

Les collèges et lycées de l'enseignement public du reste du territoire seront quant à eux ouverts et pourront accueillir les élèves.

Les établissements protestants ouverts, établissements catholiques fermés

La direction de l'enseignement protestant indique pour sa part que l'accueil des élèves sera assuré dans chacun de ses établissements, du primaire au secondaire, aux horaires habituelles.

En revanche, les écoles, collèges et lycées de l'enseignement catholique sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les écoles primaires de Nouméa et du Grand Nouméa fermées

Les écoles publiques des communes de Nouméa, Païta, Dumbéa, Mont-Dore et Thio seront également fermées lundi matin. Les écoles des autres communes seront ouvertes normalement.

Problèmes de transport pour les internes

A Koné, le transport scolaire vers les internats de Bourail, Païta et Nouméa n'est pas assuré ce dimanche 23 août.

A Poya, pas de transport scolaire dimanche après-midi vers les internats pour les collégiens et lycéens de la commune. Le transport scolaire des écoles primaires sera quant à lui effectué normalement lundi matin sur la commune.

A Thio, le transport des enfants qui sont scolarisés à l’extérieur (Nouméa, Paita et Bourail) est lui aussi annulé.