Actu en bref

l'actu en bref du mardi 18 aout 2015

Le Budget Supplémentaire 2015

Il s’élève à 26 milliards 172 millions de francs, dont 11 milliards 800 millions en investissement. Il ne faut pas oublier le budget déficitaire de la  Nouvelle- Calédonie, le solde de trésorerie à la mi-août est négatif de 10 milliards.
La Nouvelle-Calédonie connaît donc des situations de trésorerie difficile, et des efforts sont demandés aux différents services. Un  constat rappelé hier au Congrès avant le vote du Budget supplémentaire.  
Calédonie Ensemble, les Républicains, le Groupe Uni, les élus de l’UCF ont voté le budget supplémentaire à l’exception du Groupe UC FLNKS et Nationalistes qui s’est abstenu, il demande la mise en œuvre de la réforme fiscale.
 

Conflit des rouleurs : La médiation de Daniel Goa, portera t-elle ses fruits ? L’homme poursuit ses consultations. 

D’après le syndicat Contrakmine, les discussions vont dans le bon sens. Il a confirmé le rajout d’un huitième point concernant la mise en place d’une taxe à l’exportation de minerai.
Les différentes parties ont accepté de se réunir cet après-midi à partir de 14h. Même si rien n’est joué d’avance, c’est un  premier pas vers un protocole d’accord.
 

Réunion des membres de l’Association des Maires de Nouvelle-Calédonie.

L’ensemble des premiers magistrats était réuni à la salle du Conseil Municipale de la Mairie de Poya. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour : la fiscalité des communes, le prochain Congrès de la Fédération Nationale des établissements publics locaux prévu en 2016 en Nouvelle-Calédonie et surtout le conflit des rouleurs. Les maires impactés se sont s’exprimer sur le sujet et ont discuté afin de trouver des solutions en commun.  
 

L’Université de Nouvelle-Calédonie remonte dans le classement national des universités de France.

L’établissement  fait un bond de 8 places et quitte le bas du tableau. L’UNC passe dans le même temps devant la Polynésie française et La Réunion. Elle se hisse donc à la 2e place des universités ultramarines derrière l'université d'Antilles-Guyane. 
Il s'agit d'un classement établi sur le critère de la réussite en licence en 3 ans, avec un taux de plus de 94% de réussite l’an dernier.