Australie-Nouvelle Calédonie: un protocole d'accord sur l' Education

éducation
Convention éducation Australie-Nouvelle Calédonie
©NC 1ère
A la rentrée 2016: 3 classes internationales devraient ouvrir leur porte. 
C'est l'idée de la convention signée entre la Nouvelle Calédonie et l'Australie aujourd'hui, jeudi 3 septembre.

 


L'objectif de la convention signée entre le Ministre Australien de l’éducation, le président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie et l’Etat:

Afin de permettre aux élèves calédoniens de devenir parfaitement bilingues, l'Australie, la Nouvelle-Calédonie et l'Etat français ont signé aujourd'hui, jeudi 3 septembre, une convention qui envisage l’ouverture pour la rentrée 2016 de 3 classes internationales: 2 classes de sixième au Collège Baudoux et de Dumbéa sur Mer ainsi qu'une 2nde au Lycée Lapérouse.

Avis de Philippe Germain, le président du Gouvernement de Nouvelle-Calédonie: 

"On ne peut pas coopérer avec un pays voisin si on ne comprend pas sa culture. Par ce partenariat, on permet aux jeunes calédoniens de développer leur compétence linguistique, de découvrir l’histoire de l’Australie. Et inversement les australiens vont aussi découvrir la culture française et la Calédonie. Grâce à la mise en place de classes internationales, il y aura des enseignants australiens qui viendront en Nouvelle-Calédonie et des enseignants locaux qui se rendront en Australie."

Christopher Pyne, le Ministre australien de l’éducation, présent aujourd'hui pour la signature:

"ll est certain que l’Australie veut s’impliquer réellement en Nouvelle-Calédonie, passer par l’éducation est un excellent moyen que ce soit par l’école, les stages ou l’université. L’enseignement est un moyen de nouer des liens et des amitiés. Tous les gouvernements veulent améliorer leur relation avec les pays voisins, je pense que passer par l’éducation peut permettre d’établir ces liens humains et économiques que nos deux pays souhaitent avoir."