publicité

ACAMAD : un service opérationnel pour personne à mobilité réduite

Créée l'année dernière, l'Association Communale d'Aide et de Maintien à Domicile (ACAMAD) a reçu le feu vert de la DPASS. ACAMAD est donc opérationnelle depuis ce lundi.
Sa mission : venir en aide aux personnes âges, en situation de handicap ou encore aux personnes sortant d’une hospitalisation.

© Mairie Koumac
© Mairie Koumac
  • Cédrick Wakahugneme (NG)
  • Publié le , mis à jour le

Des professionnels pluridisciplinaires
Grâce aux soutiens de professionnels diplômés, les attributaires peuvent bénéficier des aides à domicile adaptées afin d’améliorer leur quotidien.
Armande DURAISIN, première Adjointe à la Mairie de Koumac est la responsable administrative de l’ACAMAD.

Une trentaine de personnes concernée
L’ACAMAD a déjà recensé l’ensemble des bénéficiaires. Une trentaine de personnes âgées de plus de 80 ans, serait déjà sur une liste prioritair. Elles devraient bénéficier de différentes prestations.
Pour bénéficier de ces aides, une visite médicale chez son médecin traitant est nécessaire pour déterminer un planning.

La Commune de Koumac prend à son compte les charges patronales. Un agent assurera par la même occasion un lien entre les différents prestataires et la Mairie. 

Sur le même thème

  • santé

    Des avancées majeures dans la recherche sur Alzheimer

    En cette journée mondiale consacrée à la maladie, l'association France Alzheimer Nouvelle-Calédonie se félicite de la trouvaille d'une start-up française. Elle a récemment mis au point un test sanguin, qui devrait permettre d'identifier plus précocement la maladie. 

  • santé

    Une campagne d'information et de dépistage de l'hépatite B

    La direction des Affaires sanitaires et sociales (Dass) du gouvernement organise six sessions d’information et de dépistage gratuites de l’hépatite B dans toute la Nouvelle-Calédonie, entre mardi 3 et vendredi 27 septembre. 

  • santé

    Quel contrôle pour les professionnels de santé ?

    L’affaire du médecin qui aurait escroqué la Cafat pose questions quant aux contrôles menés par l’organisme sur les pratiques des professionnels de santé et sur le fonctionnement du conseil de l'ordre des médecins, resté sourd aux alertes lancées par des confrères du médecin incriminé. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play