L'actu en bref du mardi 21 février 2017

actu en bref
actu en bref
©NC 1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec l'interdiction de consommer l'eau du robinet à l'Ile des Pins, et le tribunal de Nouméa qui donne raison à 18 électeurs du Mont Dore.

Du nickel dans l’eau du robinet de l’ile des Pins.

L’alerte avait déjà été donnée au mois de novembre dernier par l’association environnementale EPLP. Des analyses ont démontré un trop fort taux de nickel dans l’eau du robinet à Kuto à l’île des pins. Conséquence, la population a interdiction de la consommer.
 

Santé : les mutuelles demandent aux pharmaciens de baisser leurs marges sur certains produits.

Les mutuelles rejoignent la CAFAT sur les pansements, prothèses, et autres accessoires de soins. Comme la caisse, elles demandent aux pharmaciens de baisser leurs marges de 10 % pour réduire les dépenses de santé.
Cette majoration que les pharmacies pratiquent à différentes hauteurs, est justifiée par les frais de transport et de stockage engendrés par ces produits. Mais pour la Cafat, et l’Union des Sociétés Mutualistes ces marges peuvent réduites.
Le syndicat des pharmaciens libéraux estime qu’on lui demande beaucoup. Il craint l’arrêt prochain du gel des prix sur les médicaments.
Et le syndicat des pharmaciens libéraux s’interroge : et si, pour renflouer ses caisses, la CAFAT décloisonnait ses différentes branches et effectuait une analyse financière détaillée de son fonctionnement ? C’est la position qu’elle tient, pour conserver ses marges, et protéger ses officines.
  

Justice : demande de radiation rejetée

Le Tribunal de Nouméa a rejeté hier lundi  les demandes de radiation de 18 électeurs de la commune du Mont Dore inscrits sur la liste spéciale pour les provinciales.
La Cour de Cassation leur avait déjà donné raison il y a 5 mois en annulant le jugement des premiers magistrats et en demandant leur réinscription, à nouveau contestée début février par le même tiers-électeur, l'Union Calédonienne.
Ces 18 électeurs ont donc obtenu gain de cause.
 

Education : les cantines scolaires

Chaque jour la restauration française livre 17 000 repas, soit 2,5 millions de repas annuels dans les écoles de Nouméa et du Grand Nouméa.
Cette gestion est complexe : entre les prévisions de menus validés par une diététicienne, les commandes des produits auprès des fournisseurs, la gestion des pénuries et cela en respectant un budget précis.  
La restauration française, doit assurer et garantir l’équilibre alimentaire 135 jours par an et initier l’enfant au goût.
Diététiciennes et spécialistes de l’alimentation veillent au grain pour le bien être des enfants, diversité des menus, découverte de nouvelles saveurs, en essayant d’adapter le meilleur équilibre possible.
 

Education : université organise un concours de talent féminin

L’Université organise un concours pour valoriser les talents au féminin. Un concours ouvert jusqu’au 25 février aux étudiantes et aux personnels féminins qui travaillent à Nouville.
Les talents peuvent s’exprimer dans des secteurs très variés comme les domaines artistiques, scientifiques, culturels et solidaires.
Les résultats et les prix de ce concours seront décernés le 8 mars prochain, à l’occasion de la journée internationale du droit des femmes. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live