publicité

Agression sexuelle à Vavouto: rassemblement solidaire des salariés et sous-traitants de KNS

Les salariés et sous-traitants de KNS se sont rassemblés à 8h ce vendredi matin devant le site de Vavouto durant une vingtaine de minutes. Femmes et hommes, employés et  responsables, ont voulu marquer leur solidarité avec la victime de l’agression sexuelle qui a eu lieu mercredi soir.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • David Sigal (IP)
  • Publié le
Les faits se sont déroulés au moment où la personne quittait son bureau. Ce rassemblement avait aussi pour but d'alerter la direction sur le sujet de l’insécurité, car cette agression n'est pas la première à être survenue sur le site. 

Isabelle Roumagnac, employée sur le site de KNS, explique : "On avait jusqu'à avant-hier le sentiment d'être en sécurité. Cette agression représente donc un gros choc, qui nous fait réaliser qu'on n'était pas tant que ça en sécurité. C'est pour cela que nous nous sommes tous rassemblés ici ce matin: d'une part, pour montrer notre soutien à la victime; et d'autre part, pour montrer aussi à tout le monde, qu'on ne veut pas que ça se reproduise, et qu'on espère que la direction mettra en place tous les moyens nécessaires pour cela"...

De son côté le syndicat USOENC a indiqué avoir "demandé à la direction du Travail de la Nouvelle-Calédonie de diligenter une enquête en collaboration avec le comité d’hygiène de sécurité et des conditions du travail du site industriel de Koniambo Nickel à Vavouto, afin de garantir la sécurité et la protection de tout personnel féminin salarié de KNS ou entreprises intervenantes".


Isabelle Roumagnac, employée de KNS, est au micro de David Sigal

roumagnac itw




Sur le même thème

  • social

    Mobilisation au lycée Dick-Ukeiwé de Dumbéa

    Malaise au lycée du Grand Nouméa, à Dumbéa. Durcissement du règlement intérieur, insécurité, insalubrité... Une partie du personnel, des parents d'élèves et des jeunes eux-mêmes ont exprimé ce mardi leurs préoccupations. 

  • social

    Triple mobilisation devant le Congrès

    La déclaration de politique générale lue au Congrès de la Nouvelle-Calédonie a été rythmée par trois manifestations à l'extérieur. Le collectif «Femmes en colère», le Mouvement des Océaniens indépendantistes et Solidarité NC ont tous saisi l'occasion pour alerter sur le combat qui est le leur. 

  • social

    Le bilan des relations sociales : plus de jours de grève et plus de conflits

    La Direction du travail et de l’emploi vient d’éditer le bilan des relations sociales pour 2018. Les salariés calédoniens sont de plus en plus nombreux à revendiquer des hausses de salaire. Comment expliquer cette augmentation des conflits dans les entreprises privées ?

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play