Un aperçu de mauvaises conduites

sécurité
C'est un instantané de l'insécurité routière en Nouvelle-Calédonie. Le haut-commissariat diffuse le bilan hebdomadaire des contrôles menés par la gendarmerie et la police nationale. Entre le 27 janvier et le 2 février, ils ont concerné 797 véhicules. Bilan : 
• trente défauts de port de la ceinture (c'était le cas dans 82,5 % des accidents qui ont endeuillé le pays l'an dernier) ;
• 25 conduite sous empire d'un état alcoolique (la présence d'alcool et/ou de stupéfiants a été relevée dans 82,4 % des accidents mortels en 2019) ;
• 23 conduites sans permis (près de 44 % des accidents mortels);
• seize défauts d'assurance ;
• et un grand excès de vitesse (or, la vitesse excessive ou inadaptée joue un rôle dans 81,8 % des accidents mortels de l'année précédente).
A ce stade, deux personnes ont trouvé la mort sur les routes calédoniennes en 2020.