publicité

Australie: le cardinal Pell défend son droit à la présomption d'innocence

ABC a diffusé un reportage dans lequel des victimes présumées accusent le cardinal d'abus sexuels. George Pell dément farouchement ces accusations et demande l'ouverture d'une enquête. Objectif: déterminer si la police du Victoria et ABC ont conspiré pour faire entrave à l'exercice de la justice. 

Dans sa jeunesse, George Pell a commencé par être prêtre à Ballarat, dans le Victoria.
Dans sa jeunesse, George Pell a commencé par être prêtre à Ballarat, dans le Victoria.
  • Caroline Lafargue/ABC Radio Australia (CM)
  • Publié le
De son côté, la police du Victoria a confirmé qu'elle enquête depuis plus d'un an sur plusieurs plaintes, mais elle n'a pas convoqué George Pell pour interrogatoire. 
 
Parmi les témoignages examinés par la police du Victoria, il y a celui de Lyndon Monument. À la fin des années 70, George Pell était prêtre à Ballarat, dans le Victoria. Lyndon Monument, qui était un petit garcon à l'époque, affirme que George Pell lui faisait des attouchements quand ils étaient à la piscine Eureka, à Ballarat. Le prêtre jouait avec les enfants dans l'eau.  
 
« Sa main touchait mes organes génitaux, à travers mon maillot de bain ou mon short, raconte Lyndon Monument dans l'émission 7.30, sur ABC. Et puis petit à petit, il a passé sa main en-dessous de mon pantalon ou plutôt, de mon maillot de bain. » 
 
Un autre petit garçon fréquentait la même piscine à l'époque: Damian Dignan, qui a formulé des accusations similaires contre George Pell. 
« Il nous empoignait autour des testicules et autour de l'anus », affirme Damian Dignan. 
 
Mais un témoin défend le cardinal. Il s'agit de la femme de l'ancien gérant de la piscine Eureka. Elle a dit à ABC et à la police qu'elle n'avait jamais vu George Pell se comporter de façon à susciter son inquiétude.  
 

« Nu face à 3 jeunes garçons »

 
Quelques années plus tard, dans les années 80, George Pell passait ses étés à Torquay, une station balnéaire du Victoria, où il était membre du club des nageurs-sauveteurs. 
 
Un autre membre du club, Les Tyack, a déclaré à la police qu'un jour il a trouvé George Pell totalement nu face à 3 petits garcons dans les vestiaires du club. 
 
« C'est une situation très étrange pour un adulte de se retrouver tout nu, de face, devant trois jeunes garçons, se souvient Les Tyack. Quand les petits sont partis, j'ai dit à George Pell: "Je sais quelles sont tes intentions. Fous le camp. Si je te revois dans ce club, j'appelle la police." »
 
Les policiers enquêtent aussi sur la plainte de deux enfants de choeur qui affirment avoir été agressés par George Pell quand il était l'archevêque de Melbourne dans les années 90. 
 

George Pell dément farouchement

 
Le cardinal a refusé d'être interviewé sur ABC, dans l'émission 7.30. Mais il a publié un communiqué: « les affirmations selon lesquelles il aurait agressé sexuellement qui que ce soit, dans quelque lieu et à quelque époque de sa vie que ce soit, sont totalement infondées et complètement fausses. » 
 
Le cardinal a le droit au respect de la présomption d'innocence et il revient à la police et aux procureurs de décider si ces accusations justifient ou pas sa mise en examen. 
 
L'actuel archevêque de Melbourne, Denis Hart, a lui aussi sorti un communiqué. Il y a explique qu'il connaît le cardinal Pelle depuis plus de 55 ans, et que les accusations contenues dans le reportage de 7.30 ne reflètent en rien l'homme qu'il connaît, et le comportement qu'il lui a vu adopter pendant toutes ces années. 
 
Après la diffusion du reportage de 7.30 sur ABC, le cardinal a fait un deuxième communiqué. Il y précise qu'il n'a aucun grief contre ceux qui l'accusent, et n'a aucune intention de leur causer du tort, mais ces accusations sont fausses. 
 
D'après lui, ABC n'a aucun droit de détruire la réputation de quelqu'un d'innocent, et il a doit être présumé innocent, traité de manière juste et équitable - et non immédiatement condamné. Le cardinal souligne en outre que la police ne l'a pas convoqué pour interrogatoire. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play