"Bien vieillir en Nouvelle-Calédonie" : un rapport inquiétant sur le vieillissement de la population

santé
Ma Maison kermesse
©Natacha Lassauce-Cognard

Le vieillissement de la population calédonienne se poursuit. Le rapport “Bien vieillir en Nouvelle-Calédonie”, présenté ce jeudi par le gouvernement, offre un constat inquiétant. 

En Nouvelle-Calédonie, un habitant sur huit a plus de 60 ans, selon une étude réalisée en 2014 par le Dr Albert Dunais, soit 12,5% de la population totale. Un chiffre qui a été multiplié par quatre en 40 ans sur l'ensemble du pays selon le rapport "Bien vieillir en Nouvelle Calédonie", présenté ce jeudi 24 juin par le gouvernement.  

Un rapport significatif 

D'après la dernière étude menée par l'Institut des statistiques, 33 529 personnes avaient plus de 60 ans, en 2014, soit un Calédonien sur huit. Et d’ici à 2030, ce chiffre devrait tripler selon les projections publiées par l’Isee.  

Dans ce document, on découvre notamment que les femmes sont plus nombreuses que les hommes et que leur espérance de vie est plus longue de 5 ans (79,9 ans pour les femmes et 74,7 ans pour les hommes). On note également que 38% des plus de 60 ans sont d’origine européenne, 30% d’origine kanak et 32% se déclarent appartenir à une autre communauté. 

Une population vieillissante en province Sud 

Cette étude, a également révélé une disparité dans le vieillissement des Calédoniens. La population vieillissante se concentrerait surtout en province Sud, notamment en zone urbaine (Sud 13%, Nord 10,2% et Iles 12,6%). À Dumbéa, Païta et au Mont-Dore, la population des 60 ans et plus a augmenté deux fois plus vite que dans les autres communes du Territoire. 

Selon l’Isee, entre 2014 et 2017, 90% des 65 ans et plus sont retraités, 5% encore en activité et 83% perçoivent une pension de retraite. Des disparités demeurent toutefois selon le sexe : 93% des hommes perçoivent une retraite contre 74% des femmes. À noter que 17% des personnes âgées ne touchent aucune pension de retraite. 

Enfin, sur le territoire, 4 498 personnes de 65 ans et plus perçoivent le minimum vieillesse. Une aide sociale mensuelle, versée par les provinces, qui varie en fonction des revenus du foyer. Soit 88 034 francs CFP pour une personne seule et 134 639 francs CFP pour un couple de plus de 60 ans. 

L'intégralité du rapport est à retrouver ci-dessous :  

 

Un reportage de Sheima Riahi